Nisula Forest Oy

Nisula Forêt Oy, située à Jämsä en Finlande, est une entreprise spécialisée dans la conception, le développement et la fabrication d’éclaircisseuses, de têtes d'abattage, de tête à bois énergie et des autres machines et équipements de sylviculture.

Depuis sa fondation en 1978, Nisula Forest Oy est active dans le domaine de la récolte mécanique du bois. L’entreprise a démarré ses activités en tant qu’entrepreneur travaillant avec dix machines. Petit à petit, nous nous sommes tournés vers la fabrication de machines pour les travaux forestiers.

Nos produits sont le résultat de décennies d’expérience dans la pratique des travaux d’abattage comme dans le développement et la conception de produits. Depuis le début, nous développons des machines de sylviculture et leurs accessoires. Le premier transitaire a été conçu pour l’usage propre de la société en 1978, un processeur arrière en 1981, et un processeur de grappin en 1984. La collaboration avec d’autres fabricants de machines a commencé en 1986, lorsque Nisula a conçu la grue motorisée HN125 pour Ponsse. Quelques années plus tard, Nisula a conçu et fabriqué les prototypes pour les têtes d’abattage H53 et H73 de Ponsse.

Au tournant du millénaire, Nisula a démarré une collaboration avec Partek Forest. Les têtes d’abattage polyvalentes conçues par Nisula et sa grande expérience des machines mixtes constituaient une bonne base de collaboration. Ainsi, Nisula a fabriqué des têtes d’abattage et des têtes multiusages pour Valmet forestry machines pendant plusieurs années.

En 2005, Nisula a commencé à développer son propre réseau de vente au détail.

Historique

1978

Constructeurs d'avions et de machines sur mesure, Seppo et Ali Nisula

La machine n’avait pas de nom. Le self-made s’est avéré efficace

Sur la ferme de Nisula se trouvait un Valmet 702 que les frères jugeaient tout à fait approprié pour la base d’un porteur forestier. À l’usine de Valmet à Suolahti, une nouvelle base d’excavatrice a été construite sur la base du 702, dans la pratique, le flan avait un moteur, une boîte de vitesses et une poupe. Une cabine qui avait été présente dans les mesures de bruit a été achetée à l’usine de cabines de Kuorevesi. Les roues portiques de Valmet ont été tournées pour pointer vers l’avant, ce qui a raccourci le nez de la machine de 44 centimètres. Des cadres auxiliaires, des armures et un sous-cadre de cabine ont été conçus pour renforcer l’avant de la machine. Le joint articulé et le cadre arrière ont également été fabriqués à partir de zéro, et la couchette basculante du Valmet CK inutilisée a été utilisée comme compartiment de charge, à partir duquel seules les pièces pivotantes ont finalement été utilisées. Le bogie était fabriqué à partir de l’essieu central à mi-hauteur du camion MAN, et il y avait donc une garde au sol d’environ 50 cm à l’arrière de la machine. Un chargeur Granab 4010 a été déployé comme grue.

1981

Le premier processeur Nisula

En pensant à une abatteuse

« Après la récolte des dégâts de la tempête, il y avait des grumes dans les environs de la commune de Kuorevesi, mais il y avait aussi une pénurie de matériel de récolte et de porteurs forestiers. En plus du travail d’extraction occasionnel, Seppo et moi avons coupé le bois avec une tronçonneuse et ensuite transporté les fragments sur le côté de la route. Mais cela n’avait pas de sens de passer quelques semaines à couper, pendant que la machine attendait. Plus tard, des arbres ont été conduits dans un lieu de stockage en une seule journée », se souvient Ali Nisula.

En 1981, la solution commune était d’acheter une abatteuse. Le problème était similaire à celui de l’achat d’un porteur forestier. Comme il y avait déjà une certaine expérience et compétence dans la construction de machines, les frères ont décidé de construire une abatteuse eux-mêmes. Ces jours-là, c’était encore une ère de processeurs, c’est-à-dire que les porteurs forestiers abattaient les arbres et que le processeur seulement ébranchait et coupait les troncs. Pour construire le processeur, ils sont allés vérifier l’équipement existant au travail. Des solutions concernant l’hydraulique ont été demandées aux frères Aliranta, mais leurs schémas semblaient trop compliqués.
Les frères Nisula ont décidé de rendre le porteur de queue aussi simple que possible. Ils ont acheté un Valmet 870CK, dont le bogie et la couchette avaient été retirés. Ensuite, ils ont fabriqué un sous-cadre sur lequel une grue Granab 5010 a été montée. Ensuite, la partie processeur a été construite comme une extension du sous-cadre. Après cela, seuls les couteaux d’ébranchage, les rouleaux d’alimentation et la scie de coupe devaient être créés – ou du moins, pensaient-ils, en se basant sur leur visite pour voir les porteurs forestiers fabriqués en usine au travail. Il y avait, cependant, plus de défis impliqués parce que les frères n’avaient aucune expérience de constructions mécaniques similaires. Dans la section du processeur, les roues d’un camion-grue d’un diamètre de 1,3 m ont été utilisées comme alimentateurs et les moteurs à manivelle de 2,8 litres de Sisu ont été utilisés comme moteurs d’alimentation. Donc, sans aucun doute, il y avait assez de puissance d’ébranchage.

Dès le début, il y avait un appareil de mesure de longueur intégré dans la machine, qui était vraiment précis. Grâce à cela, les frères Nisula ont pu fournir des grumes de taille fixe pour les scieries dans les environs. L’appareil de mesure a été créé par un jeune magicien de l’électronique autodidacte Matti Pietilä, qui y a également intégré des fonctions automatisées afin d’accélérer le travail.

1984

PREMIER PROCESSEUR DE GRAPPIN

La volonté de manger a grandi en mangeant

Les frères souhaitaient également accéder aux marchés des travaux d’éclaircissage forestière. Le processeur de queue sur le CK était trop gros pour l’éclaircissage, donc un processeur de grappin a été conçu dans l’atelier de Nisula en 1984. À présent, sur les sites d’exploitation forestière des frères, il y avait deux processeurs opérationnels et un porteur forestier, tous construits par eux-mêmes. Au cours de l’année suivante, le processeur de grappin a également été converti en modèle de basculement, mais la structure du modèle de processeur n’était pas idéale pour agir comme une abatteuse abattant les arbres, alors les frères ont commencé à penser à une nouvelle tête d’abattage.

1987

Les frères ont commencé à penser à une nouvelle tête d'abattage.

Début de la coopération avec Ponsse

La machine Ponsse S20 a été conçue pour être la machine châssis de l’abatteuse, et ils sont donc allés en chercher une à Vieremä. Au cours de la même visite, il est apparu qu’à Ponsse, le personnel travaillait sur une tête d’abattage qui comprenait beaucoup des mêmes idées que nous avions. Pour l’abattage, nous avions pensé à utiliser un nouveau type de grue adapté aux travaux de découpe, dont nous avions un projet sur le papier, mais lors de la première visite, nous n’avons pas osé le montrer. Lors de notre deuxième visite à Vieremä, nous avons présenté notre idée à Einari Vidgrén. Einari a regardé le dessin pendant cinq minutes sans rien dire et a finalement dit : « Allez, les garçons, on va le faire », se souvient Ali Nisula.

Cela a été également une étape décisive pour les ventes de machines, et la première Ponsse S15 construite sur un châssis raccourci, construit en fait comme porteur forestier, est arrivée à Nisula au début de 1987 – initialement avec une grue standard, mais bientôt remplacée par la première grue d’abattage HN125.

Au printemps 1988, des mises à jour ont été apportées à la grue d’abattage. En ce temps-là, les frères ont demandé si la structure de la machine pouvait être modifiée afin d’améliorer la visibilité dans la zone de travail en déplaçant la cabine vers le haut et vers l’arrière et en plaçant les réservoirs hydrauliques et de carburant entre le moteur et la cabine ainsi qu’en faisant quelques changements hydrauliques. Cette intention a obtenu l’approbation immédiate d’Einari : « Allez-y les garçons et faites ce qui est le mieux. » Alors, le premier prototype de HS15 a été construit en quelques semaines dans le hall d’usine de Ponsse.

1990

LA SEULE IMAGE DE L’ABATTEUSE « MÖYKKY »

Möykky et nouveaux modèles de têtes d’abattage

En 1990, les frères ont fabriqué une petite machine à éclaircir à quatre roues surnommée « Möykky ». L’ensemble de l’essieu et le cadre étaient toujours du Valmet CK. La grue a été modifiée à partir d’une grue de camion et les autres pièces ont été grattées de partout où elles étaient disponibles à un bon prix. Selon Ali Nisula, la machine a réalisé de bons revenus financiers, même si son apparence n’était pas très remarquable. Le modèle de la tête d’abattage était Nisula « 40 » et au cours de l’année 1992, la tête a été mise à jour pour devenir le modèle « 50 ».
Bien que les contrats aient commencé à être extrêmement importants, une coopération dense avec les fabricants de machines et d’équipements forestiers s’est poursuivie. Des tests et des travaux de conception ont été effectués pour différentes entreprises, et même certains prototypes ont été fabriqués.

1994

VERSION PONSSE 53 « ELMIA WOOD » DE 1995

Têtes d’abattage H53 et H73

Fin 1994, Ali Nisula s’est complètement retiré de l’exploitation forestière quotidienne et a commencé à travailler à plein temps dans l’atelier. Seppo Nisula a géré la partie contractante de l’entreprise.

À Nisula, ils envisageaient de fabriquer une tête d’éclaircie appropriée pour leur propre usage. Au début du printemps 1995, un accord préliminaire a été conclu sur une machine de base Logman à quatre roues. Néanmoins, l’accord a été annulé car Harri Suutari de Ponsse est arrivé pour voir le prototype H53 dans le travail de découpe. Après avoir regardé la scène, Harri a annoncé qu’ils avaient besoin d’un tel grappin. Il a demandé s’il pouvait être légèrement modifié et être prêt pour une démonstration au début de l’été au salon d’Elmia en Suède.

Il y avait un nombre de difficultés dans le travail en raison d’un calendrier très serré. Par exemple, le bloc hydraulique du grappin, fabriqué avec des arrangements spéciaux un jour férié et coupé dans la file d’attente de production, ne marchait pas. Cela n’a tout simplement pas fonctionné et il était impossible d’en obtenir un nouveau rapidement. Le bloc a été démonté, percé et branché, et finalement, ils l’ont fait fonctionner. L’équipe a dû se dépêcher pour assembler et tester le grappin, et la dernière peinture a été effectuée sur une remorque de transport seulement quelques minutes avant de partir pour la Suède. Néanmoins, tout a été fini et la démonstration à Elmia a été une réussite. Au cours du même voyage, un contrat de fabrication d’un plus gros modèle H73 a été conclu. Pour cela, une série prototype de trois unités – à des fins de test par Nisula et par Ponsse – a été réalisée au cours de l’hiver suivant.

1998

PREMIÈRE PROTOTYPE DE MACHINE COMBI

Coopération autour de Combi commence

Juste avant le début du millénaire, les frères ont commencé à esquisser le premier grappin combi. La toute première version n’a pas réussi. Le grappin fonctionnait assez bien mais était trop lourd. Le travail de développement et les tests se sont naturellement poursuivis. La machine combi est devenue populaire. La machine combi que nous avons montée sur un Valmet 838 d’occasion a attiré l’attention de Valmet, propriété de Partek Group à l’époque. Ainsi, en 1999, un accord a été signé pour la fabrication des machines combis basées sur notre prototype, et en 2001 le Valmet 801 Combi a été mis en production en vie série.

2001

LES TÊTES D’ENREGISTREMENT SONT VENUES SUR LE MARCHÉ

Coopération Partek

La coopération a bien commencé avec Partek, mais a ralenti à la suite de réorganisations organisationnelles dans l’entreprise après la séparation de Partek. « Malgré cela, Nisula a continué à fabriquer un modèle de grappin pour Partek et Komatsu pendant plusieurs années », explique Ali Nisula.

La fabrication des machines et des équipements augmentait constamment et en 2002, l’atelier a dû être agrandi. Dans le même temps, une machine CNC et d’autres unités de travail des métaux ont été acquises. Avec de nouvelles installations de production, les frères ont commencé à envisager la possibilité de produire également de nouveaux produits. Au début des années 2000, la série 400 était vendue sous la marque Valtra et la tête des abatteuses Valmet était du modèle 330.

2011

Une forte internationalisation commence

Nouveaux produits, nouveaux marchés

Fin 2011, le réseau d’exportation a commencé à se construire petit à petit. La nouvelle stratégie pour les années à venir a été introduite et les installations de l’usine agrandies pour répondre
aux besoins futurs. Aujourd’hui, Nisula compte 24 pays d’exportation et plus de la moitié du chiffre d’affaires proviendra de l’exportation.

Nisula Forest possède une longue expérience dans la conversion des porteurs forestiers pour travaux combinés, de tracteurs pour travaux forestiers et d’excavatrices pour l’exploitation forestière. De plus, le développement autour de l’abatteuse-éclaircisseuse N5 fonctionne plus fort que jamais. Aujourd’hui, la gamme des têtes d’abatteuse va de 285 kg à 1400 kg. Nous voulons offrir à nos clients de superbes alternatives économiques pour les éclaircies et les projets spéciaux dans lesquels il est difficile de garder les résultats nets dans le noir en utilisant des machines traditionnelles.

Nisula aujourd'hui

Aujourd’hui, Nisula est une entreprise industrielle solide. Ses produits principaux sont les têtes à bois énergie, les têtes d’abattage, les têtes d’abattage multiusage et les grues parallèles. La tête d’abattage économique N5 de Nisula a été mise sur le marché en 2013. Des transporteurs adaptés pour des usages multiples et des tracteurs et pelleteuses à chenilles pour les travaux forestiers font aussi partie de l’activité principale de Nisula. Nous voulons proposer à nos clients des alternatives d’excellente qualité pour l’éclaircissage et les projets particuliers dans lesquels il est difficile de rester rentable en utilisant des machines classiques.

Nos installations de production modernes à Halli, Jämsä, sont un excellent cadre pour le développement de nos activités dans les années à venir. La stratégie future de la société comprend le développement de produits de plus en plus rentables pour l’éclaircissage et de nouvelles solutions pour aider nos clients à mener leurs activités avec succès. Ce sont la productivité, la fonctionnalité et les coûts de fonctionnement réduits qui garantissent d’excellents résultats dans les travaux d’éclaircissage – pas du nombre de chevaux ou de l’utilisation de pompes surdimensionnées. Nous le savons par expérience.

Valeurs

Responsabilité envers nos clients et nos salariés

Pour ses clients et ses salariés, Nisula Forest est un partenaire fiable qui reconnaît leur responsabilité envers eux. Nous nous assurons du bien-être au travail de nos salariés et favorisons leur épanouissement en tant que membres de l’équipe Nisula. En tant que salarié de Nisula, il est de la responsabilité de tous nos collaborateurs de veiller à ce que nos clients obtiennent le meilleur rapport qualité-prix.

Collaboration axée sur les rapports humains

Nos clients sont nos partenaires les plus importants et notre objectif principal et de comprendre leurs besoins. La collaboration flexible, le bon sens et la prise de décision axée sur le rapport humain sont les valeurs qui comptent pour nous.

Communauté de travail où les salariés travaillent en équipe

Une ambiance de travail positive et ouverte crée une communauté de travail dans lequel chaque employé est heureux et à l'aise Dans l'équipe Nisula, chaque employé joue un rôle tout aussi important en vue d'arriver au meilleur résultat possible pour le client. Nous gagnons en équipe et nous perdons en équipe.

Un enthousiasme authentique dans tout ce que nous faisons

Nisula Forest est à l’avant-garde de la fabrication de machines et d'équipements de haute qualité, innovantes et rentables pour les opérations d'éclaircissage. Le succès de nos clients est ce qui compte pour nous. La qualité exceptionnelle de nos produits est le résultat de notre expérience pratique, de notre enthousiasme et d'une coopération étroite avec nos clients.

Personnel de Nisula

Une expérience et une assurance basées sur l’expérience pratique combinés avec un enthousiasme frais et un esprit ouvert au développement sont les termes qui décrivent le mieux l’équipe de Nisula. Avec, le travail soigné de chacun de nos collaborateurs à toutes les étapes de notre travail, vous avez la garantie de disposer d'un produit Nisula de qualité supérieure.

Partenaires

Toyota Gazoo Racing WRT

DE LA FINLANDE CENTRALE AU MONDE ENTIER.
– La coopération entre Nisula Forest et Toyota Gazoo Racing WRT se poursuivra en 2020

Nisula Forest a collaboré avec Toyota Gazoo Racing WRT de Tommi Mäkinen depuis sa création. Au cours de la saison 2016 et 2017, Nisula a collaboré avec Juho Hänninen et lorsque Juho est passé à l’essai de conduite à la fin de la saison 2017, Nisula et Toyota Gazoo Racing ont signé un accord de coopération.

« En 2019, nous avons pu offrir aux concessionnaires, clients et partenaires des expériences uniques du monde du rallye en étroite collaboration avec l’équipe TGR. La coopération avec l’équipe dirigée par Tommi s’est très bien déroulée. » Nisula a également pris des mesures claires en tant que marque, explique Kalle Mattsson de Nisula.

« Si vous voulez aller plus loin dans le monde des affaires, outre des produits de qualité, vous devez vous occuper de la stratégie de la marque. La poursuite de l’accord de coopération pour la période 2020 avec l’équipe officielle de Toyota nous donne une excellente occasion de faire de nouveaux progrès. La meilleure équipe de rallye professionnelle au monde est également le meilleur exemple de ce que signifie atteindre des objectifs dans la pratique. C’est formidable de montrer cette réussite à nos propres partenaires. Il y aura certainement de nouvelles idées pour le travail quotidien. », explique Mattsson.

Toyota Gazoo Racing WRT

DE LA FINLANDE CENTRALE AU MONDE ENTIER.
– La coopération entre Nisula Forest et Toyota Gazoo Racing WRT se poursuivra en 2020

Nisula Forest a collaboré avec Toyota Gazoo Racing WRT de Tommi Mäkinen depuis sa création. Au cours de la saison 2016 et 2017, Nisula a collaboré avec Juho Hänninen et lorsque Juho est passé à l’essai de conduite à la fin de la saison 2017, Nisula et Toyota Gazoo Racing ont signé un accord de coopération.

« En 2019, nous avons pu offrir aux concessionnaires, clients et partenaires des expériences uniques du monde du rallye en étroite collaboration avec l’équipe TGR. La coopération avec l’équipe dirigée par Tommi s’est très bien déroulée. » Nisula a également pris des mesures claires en tant que marque, explique Kalle Mattsson de Nisula.

« Si vous voulez aller plus loin dans le monde des affaires, outre des produits de qualité, vous devez vous occuper de la stratégie de la marque. La poursuite de l’accord de coopération pour la période 2020 avec l’équipe officielle de Toyota nous donne une excellente occasion de faire de nouveaux progrès. La meilleure équipe de rallye professionnelle au monde est également le meilleur exemple de ce que signifie atteindre des objectifs dans la pratique. C’est formidable de montrer cette réussite à nos propres partenaires. Il y aura certainement de nouvelles idées pour le travail quotidien. », explique Mattsson.

Satu Tuomisto

Satu s’occupe de nos clients lors de foires et d’expositions commerciales en Finlande et répondent du mieux que possible à leurs questions au bureau d’information. Elle s’implique aussi activement dans les événements des distributeurs de Nisula et dans les shootings de la collection.

Satu Tuomisto

Satu s’occupe de nos clients lors de foires et d’expositions commerciales en Finlande et répondent du mieux que possible à leurs questions au bureau d’information. Elle s’implique aussi activement dans les événements des distributeurs de Nisula et dans les shootings de la collection.